31 juillet 2009

• Méduses médusantes

La méduse et l’oursin sont mes sous-marins préférés. Ils sont complémentaires. L’oursin, dur et piquant, la méduse, souple et ronde. Masculin, féminin. La méduse, dans ses déplacements, est « aérienne », elle est translucide, gélatineuse. C’est le tout-organique. Elle est maternelle. Placenta. Mais cette douceur cache une arme redoutable. Elle est venimeuse, tétanisante. Méduse ambivalente, fascinante ombrelle. Lumineuse la nuit, elle attire sa proie avant de la harponner. Comme dans le mythe, elle pétrifie ceux qui croisent son... [Lire la suite]
Posté par Lucile Dupeyrat à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2009

• La dentelle graphique

Que représente la dentelle (toutes les dentelles) ? Transparence et répétition. Répétition de séquences simples et courtes. C’est l’alternance de séquences simples et distinctes qui donne l’impression d’une série complexe. Transparence : des lignes, du vide. Ce n’est pas le vide cosmique, c’est le «jour» comme disent les dentellières, c’est la partie évidée du tissage. Voilà l’aspect graphique de la dentelle, que l’on retrouve dans tous les textiles, tous les tissages. Un entrecroisement de fils. La dentelle n’existe pas... [Lire la suite]
Posté par Lucile Dupeyrat à 17:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,